« L’effet d’un sauna infrarouge n’a rien de magique. Des études médicales prouvent que cela fonctionne. »

Études médicales

Au cours des 40 dernières années, des études portant sur les effets d’un traitement infrarouge ont été menées. Au Japon, il existe même une « Infrared Society », qui rassemble des médecins, des scientifiques et des kinésithérapeutes. Ces derniers sont convaincus des bienfaits des rayons infrarouges et mènent de nombreuses études sur ce sujet. Aux États-Unis également, de nombreuses études ont été publiées sur les résultats d’un traitement à base de lumière infrarouge. Quelques études faisant autorité :

 

Efficace dans la prévention des maladies cardiovasculaires (2015)

Le cardiologue américain Joel Kahn a récemment affirmé qu’un sauna infrarouge « était probablement un des principaux moyens de prévention des maladies cardiovasculaires. »
Kahn s’est inspiré de ses confrères japonais, où la thérapie infrarouge est appelée thérapie ‘waon’ (wa = soulager, on = chaleur).
Ils ont mené une étude auprès de 129 patients cardiaques qui se sont soumis deux fois par semaine à un petit quart d’heure dans un sauna infrarouge à 60°,
avant d’aller transpirer une demi-heure en dehors du sauna, enveloppés dans des serviettes.
Pendant cinq ans, ils ont été comparés avec des patients cardiaques ne suivant pas le même traitement.
Les chercheurs ont constaté que la fonction des cellules endothéliales, qui se trouvent surtout sur la face interne du cœur et des vaisseaux sanguins,
s’était améliorée au sein du premier groupe.
Les patients qui n’ont pas suivi de cure infrarouge ont été deux fois plus souvent admis à l’hôpital et ont aussi affiché, pendant la période de l’étude, un taux de mortalité deux fois supérieur.
La conclusion de Joel Kahn : « Il semble qu’un sauna chaque jour éloigne l’infarctus, et le médecin. »
Source: The Huffington Post

 

Bon pour les enfants (et les adultes) atteints d’autisme (2015)

Une étude de la revue de référence Journal of the American Medical Association (JAMA)
a indiqué que les enfants atteints d’autisme avaient souvent du mal à convertir l’énergie au niveau cellulaire.
Ils souffrent aussi plus fréquemment d’une réduction de la circulation sanguine dans certaines régions du cerveau.
Et comme le sauna infrarouge améliore considérablement la circulation sanguine, ces patients peuvent en tirer d’énormes bienfaits.
En savoir plus.

 

Le sauna infrarouge chez les patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde et de spondylarthrite ankylosante (2009)

Une amélioration clinique pertinente de la douleur et de la raideur, qui ont diminué de 5 à 24 points, a été constatée chez tous les patients durant le traitement au sauna infrarouge. Chez les patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde et de spondylarthrite ankylosante, la douleur a diminué respectivement d’environ 40 % et 60 % et la raideur d’environ 50 % et 60 %. Tous les patients se sentaient bien pendant et après le traitement infrarouge. Trente minutes après la fin du traitement, 88,2 % des patients éprouvaient du confort, voire beaucoup de confort. Les résultats de cette étude montrent que l’utilisation thérapeutique d’un sauna infrarouge est réalisable et qu’elle est bien tolérée par les patients souffrant d’arthrite inflammatoire. Découvrez ici l’étude dans son intégralité (PDF).

 

Cardiologie clinique : Effets bénéfiques de bains de sauna infrarouge chez les patients souffrant de défaillance cardiaque (2007)

Des séances infrarouges thérapeutiques répétées (60 °C durant 15 minutes) ont amélioré les paramètres hémodynamique, les symptômes cliniques, la fonction cardiaque et la fonction endothéliale vasculaire chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque congestive (ICC) […] L’utilisation thérapeutique du sauna a amélioré l’indice cardiaque, la pression pulmonaire moyenne, la résistance vasculaire systémique et pulmonaire, ainsi que la fonction cardiaque. L’utilisation thérapeutique du sauna est considérée comme sans danger pour les patients ICC des catégories NYHA I, II et III. Il semble que l’utilisation thérapeutique du sauna puisse aider à améliorer les symptômes cliniques et les paramètres hémodynamiques, et entraîne en outre une amélioration de la fonction endothéliale chez les patients ICC chez lesquels cette fonction était perturbée. Découvrez ici l’étude dans son intégralité (PDF).

 

Une thérapie par la chaleur répétée réduit la perte d’appétit et les troubles subjectifs chez les patients modérément dépressifs (2004).

Chez les patients modérément dépressifs, les troubles physiques et mentaux diminuent et un effet relaxant est obtenu après plusieurs traitements. En outre, nous avons découvert que la sensation de faim revenait et que les concentrations de ghréline plasmatique et l’absorption quotidienne de calories augmentaient après plusieurs séances de thérapie par la chaleur.
Découvrez ici l’étude dans son intégralité (PDF).

Vous souhaitez en savoir plus sur les saunas Health Mate ?
Téléchargez notre brochure !
Vous souhaitez en savoir plus sur nos saunas infrarouge? Contactez-nous! *Prix TTC (TVA 20%) livraison, montage, accessoires et options non compris.